COVID-19: la liste des écoles touchées s'allonge à Gatineau

Aaron Burden-Il y a des cas de personnes infectées à la COVID-19 dans des écoles de la CSSH

La liste des écoles de Gatineau touchées par des cas de COVID-19 continue de s'allonger.

Un élève et un membre du personnel de l'École secondaire de l'Île ont notamment été déclarés positifs.

Dans une lettre envoyée aux parents, le Centre de services scolaires des Portages-de-l'Outaouais affirment que ces deux nouveaux cas ne sont pas reliés entre eux, mais forcent le retrait préventif d'un groupe d'élèves.

Ces cas portent à sept le nombre total de cas confirmés dans l'école depuis la rentrée.

« Après enquête de la Santé publique, seul les élèves qui ont été en contact étroit avec l’élève infecté doivent être retirés de l’école. Les parents de ces élèves sont présentement contactés par l’école. Les autres élèves et l’ensemble des membres du personnel peuvent continuer à fréquenter l’école, en raison du faible risque de contamination établi par la Santé publique. Nous vous demandons toutefois de surveiller les symptômes de votre enfant pour une période de 14 jours. »

- Michel Letang, directeur de l'École secondaire de l’Île

Des cas de COVID-19 ont aussi été rapportés ce week-end aux écoles primaires Lac-des-Fées, du Plateau, du Vieux-Verger et à l'École internationale du Village.

Au Centre de services scolaires des Draveurs, on a rapporté ce week-end de nouveaux cas à l'École polyvalente Nicolas-Gatineau, l'École polyvalente Le Carrefour (deux cas), l'École polyvalente de l'Érablière et l'École de l'Odyssée.

De nouvelles restrictions dans les écoles

Le gouvernement du Québec annoncera aujourd'hui une nouvelle série de restrictions en raison de la 2e vague de COVID-19.

Les activités sportives dans les écoles situées dans les zones rouges seraient limitées aux bulles-classes. 

Le port du masque sera également obligatoire dans les cours d'écoles pour les élèves de 4e année du primaire jusqu'à ceux de secondaire 5.

La taille des groupes au secondaire serait revue à la baisse.