COVID-19 | La STO pourrait devoir couper dans ses services

STO

La Société de transport de l'Outaouais pourrait devoir sabrer dans ses services l'an prochain pour éponger les pertes financières liées à la pandémie de COVID-19.

Elle demande au gouvernement Legault d'augmenter les sommes consenties aux sociétés de transport, affirmant que les 400 millions de dollars annoncés cet été ne seront pas suffisants.

Pour l'instant, on ne connait pas l'ampleur des compressions qui pourraient être faites dans l'offre de service.

La STO a déjà accumulé des pertes de près 15 millions de dollars depuis le début de la pandémie, alors que l'achalandage a drastiquement chuté dans les autobus.