Cyberattaque à la STO : quelques employés touchés

Ordinateurs (iStock.com scyther5)

La Société de transport de l'Outaouais a fait le point aujourd'hui sur la cyberattaque, dont elle a été victime au début du mois de septembre.

Elle confirme avoir refusé de payer la rançon exigée par les pirates informatiques et que des données se sont alors retrouvées sur le «Dark Web».

Selon l'analyse en cours, aucune donnée personnelle de clients n'aurait été compromise, ce qui ne serait pas le cas de quelques employés de la STO.

Les personnes concernées ont déjà été contactées et un accompagnement leur a été offert, dont les services de surveillance de crédit et de protection contre le vol d'identité.

La STO, qui travaille en collaboration avec des experts en cybersécurité, indique suivre la situation de très près et poursuivre son analyse.

« La clientèle et les employés sont invités à modifier leurs mots de passe, surtout les personnes qui ont tendance à utiliser la même combinaison adresse courriel et mot de passe à plusieurs endroits. La STO prend la situation très au sérieux et nous regrettons sincèrement les inconvénients que cette situation pourrait engendrer. Nous déployons tous les efforts possibles pour gérer la situation de manière prudente et responsable, tout en maintenant les services à notre clientèle. »

Extrait du communiqué de presse de la Société de transport de l'Outaouais