Gatineau invitée à limiter ses projets de développement


(Ville de Gatineau)

Le Comité d'élaboration du plan financier à long terme de la Ville de Gatineau recommande de limiter à 250 M$ les projets de développement sur le territoire.

Il suggère par ailleurs de faire passer l'enveloppe annuelle pour la réfection et le rattrapage en infrastructures de 131 M$ à 236 M$ en 2032. 

La mairesse France Bélisle parle d'établir clairement les priorités et d'utiliser d'autres sources de revenus, y compris la dette et les surplus.

«On a à l'heure actuelle la possibilité et la responsabilité de faire des choix judicieux pour en livrer le plus possible. Ce n'est pas vrai qu'on va se garnir un bas de laine à la Ville de Gatineau qui va rester dans nos tiroirs et que l'argent ne descendra pas sur le terrain.»

- France Bélisle, Mairesse, Ville de Gatineau

Le Comité propose enfin de diversifier les entrées d'argent, notamment en explorant la possibilité d'une redevance sur les activités de divertissement et d'une taxe sur les stationnements.