Incident à Rideau Hall : brève comparution de Corey Hurren

Rideau Hall incident

L'homme armé, qui s'est introduit à Rideau Hall en juillet dernier, a brièvement comparu aujourd'hui.

La Défense a signalé avoir besoin d'un peu plus de temps pour monter son dossier.

Corey Hurren doit donc revenir en cour le mois prochain.

Rappelons que le réserviste militaire du Manitoba fait face à une vingtaine de chefs d'accusation notamment pour avoir menacé le premier ministre Justin Trudeau.

Le 2 juillet dernier, il a foncé avec son véhicule dans la clôture qui garde l'entrée de Rideau Hall.

Selon des documents déposés en cour, il avait en sa possession un fusil d'assaut M-14, prohibé au Canada, ainsi que deux fusils de chasse et un revolver.

Heureusement, ni le premier ministre ni la gouverneure générale ne se trouvaient sur place au moment des faits.