L'ancien chef du SPVG devant le comité de déontologie policière

The now former Police Chief of Gatineau

L'ancien chef du SPVG comparait cette semaine devant le comité de déontologie policière.

Selon le Journal de Montréal, on reproche à Mario Harel d'avoir avisé le maire de Gatineau et la directice générale de la ville de l'arrestation imminente d'un employé municipal, celle de l'ancien directeur général du CLD Gatineau survenue en 2016.

Il aurait ainsi contrevenu à son code de déontologie.

Mario Harel a pris sa retraite en 2018. Une possible condamnation ne serait donc que théorique.

Il doit donner sa version des faits aujourd'hui.