L'Est ontarien en état d'urgence

COVID-mobile-credit-Camilo-Jimenez

Trois gouvernements de l'Est ontarien ont déclaré l'état d'urgence hier afin de lutter contre la pandémie de COVID-19.

La Ville de Cornwall, ainsi que les comtés unis de Prescott et Russel et de Stormont, Dundas et Glengarry, ont adopté cette mesure afin de se donner plus de pouvoirs pour agir rapidement.

« Bien que la situation concernant le COVID-19 est encore raisonnable dans notre région, la déclaration de l’état d’urgence nous permettra de réaffecter les ressources des comtés, comme par exemple, le personnel et l’équipement là où on en a le plus besoin. »

Pierre Leroux, président des Comtés unis de Prescott et Russell

« La déclaration de l’état d’urgence n’est pas une décision que nous avons prise à la légère, et c’était la bonne décision à prendre. Cela va nous permettre de nous unir pour prendre meilleur soin des plus vulnérables parmi nous, pour passer rapidement à l’action, et pour coordonner avec efficacité les mesures de prévention. »

- Bernadette Clement, mairesse de la ville de Cornwall.

On rapport quatre cas confirmés de COVID-19 dans l'Est ontarien jusqu'à maintenant, mais 300 personnes sont en attente de résultats.

« Plus de 50% des cas au Canada ne sont pas liés aux personnes qui ont voyagé à l’étranger ou à des contacts avec des voyageurs. Cela signifie qu’il y a maintenant propagation du COVID-19 dans la communauté partout au pays, et notre région n’y fera pas exception. »

- Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario