La pandémie coûte cher au CISSSO

Hopital ISTOCK SUDOK1

Les heures supplémentaires et le recours à des travailleurs externes ont coûté cher au CISSSO dans la dernière année.

Selon LeDroit, l'organisation anticipe une hausse drastique de ses dépenses en la matière par rapport à l'an dernier.

D'après des données préliminaires, les dépenses en heures supplémentaires ont augmenté de 37% alors que celles pour recourir à du personnel d'agences privées ont bondi de 71%.

Malgré tout, le CISSSO se dit confiant de maintenir l'équilibre budgétaire grâce aux économies faites en raison de la pénurie de personnel et des postes vacants.