La STO dit finalement oui aux masques

STO

La STO change finalement son fusil d'épaule et autorise maintenant ses employés à porter un masque pour travailler.

Une entente est survenue avec le syndicat hier, après que plusieurs chauffeurs aient fait pression pour obtenir le droit de porter un masque non-médical pour se protéger contre le coronavirus.

Pas plus tard que mercredi, la STO se faisait catégorique, refusant de retirer sa directive.