Mélanie Joly ministre des Affaires étrangères dans le cabinet Trudeau

Mélanie Joly

Le premier ministre Justin Trudeau a causé toute une surprise en nommant Mélanie Joly ministre des Affaires étrangères, lors de la cérémonie d'assermentation de son nouveau cabinet, ce matin, à Rideau Hall. La députée québécoise devient par le fait même le visage du Canada pour défendre d'importants enjeux sur la scène internationale.

C'est une promotion de taille pour la jeune femme qui occupait le poste de ministre du Développement économique et des Langues officielles au sein de la dernière législature. Tel que promis, le cabinet paritaire de Justin Trudeau compte autant d'hommes (19) que de femmes (19) pour un total de 38 limousines. 

Le fondateur d'Équiterre et militant écologiste Steven Guilbeault accède au ministère de l'Environnement après un premier mandat comme ministre du Patrimoine. Il devrait jouer un rôle central en accompagnant Justin Trudeau le mois de prochain en Écosse pour participer à la COP26 sur les changements climatiques.

Au ministère de la Santé, c'est l'économiste Jean-Yves Duclos qui s'installe à la place que Patricia Hajdu occupait depuis 2019. Sur Twitter, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, s'est montré satisfait du choix de Justin Trudeau: 

La nouvelle députée de Brome-Missisquoi, Pascale Saint-Onge, accède pour sa part au ministère des Sports, un mois à peine après son entrée en politique.

Sans surprise, Chrystia Freeland a conservé son poste de ministre des Finances et vice-première ministre du Canada. La députée de Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine Diane Lebouthiller conserve le portefeuille du Revenu national malgré un dernier mandat difficile. 

Le Québécois François Philippe Champagne conserve le ministère de l’Innovation, des Sciences et de l'Industrie. Pablo Rodriguez poursuivra son travail comme lieutenant politique de Justin Trudeau au Québec en plus de devenir ministre du Patrimoine. 

Pour la première fois depuis Kim Campbell en 1993, une femme prend les rênes du ministère de la Défense. Justin Trudeau a choisi Anita Anand pour représenter le ministère qui a été plongé dans l'embarras en raison des nombreuses allégations d'agressions sexuelles au sein de l'état-major des Forces armées canadiennes.

L'ancien astronaute Marc Garneau est le grand perdant de cette cérémonie d'assermentation est étant exclu du cabinet Trudeau. Les libéraux devraient lui confier un poste de diplomate à l'étranger dans un avenir proche.

Un nouveau ministère arrive aussi à point : celui de la Santé mentale et des Dépendances. Il sera piloté par Carolyn Bennett. En campagne électorale, Justin Trudeau avait d’ailleurs promis d’agir dans le dossier de la santé mentale en finançant les soins et les services partout au Canada. Il s’agit d’un premier pas dans cette direction.

Voici en détails l'ensemble du cabinet Trudeau dévoilé, ce matin.

(Avec la colaboration de Marie-Pier Boucher et Laurence Pellerin-Patenaude - Journalistes Noovo Info)