Neuf ans de prison pour un père qui a agressé son fils autiste

JUSTICE

Un père de l'Outaouais qui a agressé sexuellement son fils autiste écope de neuf ans de prison.

L'homme, qu'on ne peut nommer afin de protéger l'identité de la victime, était allé jusqu'à filmer l'agression sexuelle commise sur son fils.

Il a été trouvé coupable de plusieurs accusations, dont contacts sexuels sur un enfant, ainsi que de possession et production de matériel pornographique juvénile.

Considérant le temps déjà passé derrière les barreaux, il lui reste sept ans de prison à purger.