Nouvel hôpital en Outaouais: un nouveau directeur en poste dès lundi

Hopital ISTOCK SUDOK1

Le projet de construction d'un nouvel hôpital de 600 lits en Outaouais aura un nouveau directeur à sa tête dès lundi.

Le CISSSO confirme l'embauche de Michel Parent au poste de directeur du projet.

Il compte une trentaine d’années d’expérience en gestion d’organisation et en gestion de projets, notamment à l'UQO, où on lui doit l’agrandissement de l’édifice principal situé sur le campus Taché.

Il est également derrière le Pavillon de recherche appliquée sur le cancer de l'Université de Sherbrooke.

Chez nous, M. Parent sera responsable, notamment, de coordonner toutes les étapes du projet de construction du nouvel hôpital.

« Le poste de directeur du projet du nouvel hôpital est d’une importance capitale. M. Parent assurera le leadership et la coordination de toutes les étapes du projet. Il est reconnu pour être un gestionnaire performant et habile. Il a l’habitude interagir avec les divers paliers de gouvernement et maîtrise les règles de gouvernances des organisations publiques. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous l’accueillons dans notre équipe. »

- Josée Filion, PDG du Centre intégré de santé et services sociaux de l'Outaouais

Le ministre responsable de région de l'Outaouais, s'est réjoui de l'annonce, soulignant la grande expérience de gestion de haut niveau de M. Parent. 

« Comme ministre responsable de la région de l'Outaouais, je suis très heureux de la nomination de M. Parent afin de prendre les commandes, pour le CISSS, de ce projet majeur pour notre région. Il s'agit d'ailleurs d'une étape importante qui vient concrétiser cette initiative porteuse pour l'avenir de l'Outaouais, mais surtout en ce qui a trait à l'accessibilité et à la diversité des services offerts aux résidents de l'ensemble du territoire. Les citoyens ont droit aux infrastructures qu'ils méritent et il s'agit d'une étape supplémentaire vers la concrétisation de cet important projet. »  

-  Mathieu Lacombe, ministre responsable de la région de l'Outaouais

Rappelons que, si tout va bien, le nouvel hôpital pourrait ouvrir d'ici 2030.