Ottawa resserre les règles à la frontière terrestre

Justin Trudeau, 3

À compter de lundi, les voyageurs qui reviennent au Canada par une frontière terrestre devront également présenter un test de COVID-19 négatif.

Le résultat ne devra pas dater de plus de 72 heures.

Le Canada ne pourra toutefois pas refuser l'entrée au pays aux snowbirds qui n'ont pas de résultats en main.

Ceci dit, ils s'exposeront à des sanctions et seront placés en quarantaine en attendant les résultats d'un test de dépistage.

« Il va avoir des amendes qui pourraient monter jusqu'à 3 000 dollars par personne. Il va avoir des mesures qui vont assurer un dépistage et un suivi pour s'assurer qu'ils ne sont pas en train de mettre à risque les autres Canadiens avec leur retour au pays. »

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

BIENTÔT DE NOUVELLES LIVRAISONS DE VACCINS

Santé Canada reconnait que les fioles du vaccin de Pfizer contre la COVID-19 comptent six doses plutôt que cinq.

La compagnie pharmaceutique en avait fait la demande à Ottawa le mois dernier.

D'ailleurs, après avoir procédé à des travaux à son usine en Europe, Pfizer est maintenant en mesure d'augmenter sa capacité de production de vaccin.

Le Canada recevra 400 000 doses la semaine prochaine et 475 000 doses la semaine suivante.

LA PCU ET LES IMPÔTS

À l'aube de la période des impôts, Justin Trudeau a apporté aujourd'hui certaines clarifications pour les bénéficiaires de la PCU durant la pandémie.

Entre autres, les travailleurs, qui ont demandé la Prestation canadienne d'urgence en fonction de leur revenu brut plutôt que net, n'auront pas à rembourser la PCU touchée.

Si vous devez de l'argent à l'impôt, vous aurez également jusqu'à l'an prochain pour rembourser votre dette, sans intérêt.

En collaboration avec Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média