Pénurie de pharmaciens au CISSSO

médicaments

La pénurie de pharmaciens frappe de plein fouet le CISSS de l'Outaouais.

Selon la plus récente enquête de l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, la région enregistre un taux de pénurie de 22%.

Sur un total de 49 postes au CISSSO, 11 postes de pharmaciens sont demeurés non comblés.

À l'échelle provinciale, 1 poste de pharmaciens d'établissements sur 5 est vacant.

L'Association réclame des actions rapides du gouvernement afin de résorber la situation et d'éviter les répercussions sur les soins offerts à la population.

« Nous sommes arrivés à un point où la pénurie nuit à la couverture de soins pharmaceutiques offerte aux patients hospitalisés, ambulatoires et hébergés en CHSLD. Or, dans un contexte de vieillissement de la population et d’explosion des problèmes de santé aigus et chroniques, un établissement de santé doit pouvoir compter sur un nombre suffisant de pharmaciens. En tant qu’experts des médicaments, ceux-ci doivent faire partie plus systématiquement des équipes de soins, dans une logique d’interdisciplinarité »

- François Paradis, président de l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec