Poissons morts : le ministre de l'Environnement transmet une ordonnance

Poissons morts (CTV News)

Le ministre de l'Environnement a officiellement transmis une ordonnance aux entreprises Énergie La Lièvre S.E.C. et à Services Énergie Brookfield inc. en lien avec la saga des poissons morts retrouvés cet été dans les rivières du Lièvre et des Outaouais.

En août dernier, la centrale hydroélectrique de Masson a été pointée du doigt dans cette affaire.

L'enquête du ministère avait permis d'établir que certaines conditions d'opération de la centrale avaient occasionné un phénomène de sursaturation en gaz dissous et que c'est ce qui avait provoqué la mort de centaines de poissons.

Pour satisfaire les exigences gouvernementales, plusieurs actions devront être mises en place pour éviter que la situation se répète.

Une sonde de mesure de saturation de gaz dissous devra notamment être installée pour assurer un suivi en continu.

Énergie La Lièvre S.E.C. et Services Énergie Brookfield inc. doivent maintenant mettre en œuvre des actions concrètes et efficaces pour s'assurer que les opérations de la centrale hydroélectrique Masson ne portent plus atteinte à l'environnement et à la faune aquatique. Par ce recours légal, nous nous assurons que tout sera mis en œuvre en ce sens. Cela dit, à la lumière de la collaboration qu'ont montrée les deux entreprises depuis le début des événements, nous sommes confiants pour la suite des choses : nous devrions arriver à ce qu'une telle situation ne se reproduise plus. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques