Rentrée: 188 constats d'infraction dans les zones scolaires de Gatineau


(S)

Les policiers de Gatineau ont été bien présents aux abords des zones scolaires depuis la rentrée pour assurer la sécurité des jeunes.

Entre le 30 août et le 9 septembre, le Service de police de la Ville de Gatineau a tenu 198 opérations visant la sécurité routière, afin d'inciter les conducteurs à reprendre de bonnes habitudes de conduite, particulièrement près des écoles.

Au total, 188 automobilistes se sont vus remettre un constat d'infraction, notamment pour la vitesse, la signalisation du stationnement et le respect des feux intermittents des autobus scolaires.

« Comme à chaque année, on a un objectif en deux temps, a indiqué la porte-parole du SPVG, Renée-Anne St-Amant. Le premier est, bien, sûr la prévention aux abords des écoles et dans les zones scolaires pour s'assurer que les gens respectent la signalisation, tant astationnement qu'au niveau de la vitesse et des autres infractions au code de la sécurité routière. Dans un deuxième temps, effectivement, il y a de la répression. »

La bonne nouvelle, c'est qu'on ne rapporte aucun accident dans les zones scolaires de Gatineau depuis la rentrée.

Le SPVG lance par ailleurs un avertissement aux parents concernant le «syndrome de la porte», soit le fait de vouloir déposer son enfant le plus près possible de l'entrée de l'école, et rappelle que ses policiers sont présents aux abords des zones scolaires toute l'année.

« Bien que les opérations intensives en ce sens soient terminées, la sécurité routière demeure une priorité, et ce, tout au long de l'année, a souligné le SPVG. Le SPVG tient à rappeler qu'il prend les moyens qu'il faut pour améliorer le bilan routier. »