Rolling Thunder: plus de peur que de mal

Rolling

L'événement Rolling Thunder qui s'est tenu ce week-end aura finalement créé plus de peur que de mal.

Quelque 350 motocyclistes, ainsi que plusieurs centaines de manifestants, s'étaient massés au centre-ville, surtout lors de la journée de samedi.

Malgré une tension évidente, la forte présence policière ainsi que la mise en place de zones d'exclusion aura permis le limiter les dégâts.

Selon le dernier bilan provisoire, 10 personnes ont été arrêtées, près de 900 constats d'infraction ont été émis et 45 véhicules ont été remorqués.

Quelques méfaits motivés par la haine ont été signalés aux autorités, dont certains étaient dirigés à l'endroit des motocyclistes.

Le stationnement d'une église de Vanier où devait se réunir les manifestants a entre autres été rempli hier matin de punaises dans le but de crever les pneus des motos.

Des graffitis faisant référence au fascisme avaient aussi été peints sur les murs de l'édifice.