Un accusé de meurtre reconnu non criminellement responsable

Kamy-Lafreniere-suspect-meurtre

Au palais de justice de Gatineau, un accusé de meurtre au deuxième degré a été reconnu non responsable criminellement hier.

Plusieurs rapports d'experts démontrent que Kamy Lafrenière souffrait de schizophrénie paranoïde au moment des faits qui sont survenus en avril 2018.

La victime dans cette affaire est Joey Morin, un jeune homme de 23 ans qui aurait été battu à mort par l'accusé.

Lafrenière demeurera détenu à l'Institut Pinel à Montréal.