Un «convoi de la liberté 2.0» à Ottawa?


Le Convoi de la Liberté a par ailleurs été nommé nouvelle de l'année par La Presse canadienne. (Archives - Noovo Info/Maxime Brindle)

La police d'Ottawa se prépare déjà à l'éventualité qu'un nouveau convoi de camionneurs envahisse la capitale fédérale en février prochain.

Le nouveau chef, Eric Stubbs, a écrit lundi au maire et au conseil municipal récemment élus pour leur faire part que des discussions étaient en cours pour contrer toute nouvelle manifestation du genre.

James Bauder, cofondateur du groupe «Canada Unity» et l'un des principaux organisateurs, a annoncé sur Facebook qu'il prévoyait un rassemblement cet hiver au nom de «l'unité».

Eric Stubbs a précisé que le Service de police d'Ottawa ne permettra pas que se répètent les conditions ayant donné lieu aux manifestations illégales survenues en février dernier.   

À lire également «Convoi de la liberté»: la majorité des Canadiens en faveur de l'invocation de la Loi sur les mesures d'urgence

À partir de la fin janvier, des milliers de manifestants ont bloqué les rues du centre-ville, pendant des semaines, afin de s'opposer aux restrictions sanitaires - et de façon plus générale au gouvernement libéral.

Ces manifestations ont entraîné la fermeture de commerces et de rues dans le secteur, y compris une partie de la rue Wellington devant la colline du Parlement. Cette section de rue a depuis été fermée à la circulation.

Nouvelle de l'année

Le «convoi de la liberté» a d'ailleurs été nommé nouvelle de l'année par La Presse canadienne.

Cet événement a remporté haut la main la palme lors d'un vote tenu auprès des rédacteurs en chef de plusieurs médias à travers le pays.

Les multiples pressions sur le réseau public de la santé sont arrivées au deuxième rang du sondage.

Avec des informations de La Presse canadienne