Un week-end sans TSO en Outaouais

Infirmières ISTOCK NanoStockk

Les infirmières de l'Outaouais viennent de compléter un week-end sans temps supplémentaire obligatoire.

La Fédération interprofessionnelle de la santé avait prévenu les directions d'établissements que ses membres allaient refuser tout quart de travail supplémentaire obligatoire samedi et dimanche, dans le cadre d'une mobilisation provinciale.

Devant cet ultimatum, une réorganisation des services a été effectuée, ce qui a permis de respecter l'horaire des infirmières.

Christian Dubé était de passage à l'émission "Tout le monde en parle" hier soir. 

Il a été questionné sur le sujet.

« Depuis des années, parce qu'il manquait de personnel, les gestionnaires ont dit: "si on peut vous obliger, pourquoi ne pas vous obliger à rentrer quand on est mal pris?" Mais ça ne devrait pas être une mesure de gestion, ça devrait être là seulement par exception. »

- Christian Dubé, ministre de la Santé

La FIQ a mis le ministre en demeure la semaine dernière, le sommant de mettre fin à l'utilisation du temps supplémentaire obligatoire d'ici le 15 novembre.