Une quarantaine de ménages toujours sans logement à Gatineau

(Unsplash/Henry Becerra)

Une quarantaine de ménages de Gatineau, dont une trentaine avec des enfants, ne se serait toujours pas trouvé un logement répondant à leur capacité de payer.

Ces statistiques ressortent du dernier relevé réalisé par Logemen'occupe quatre semaines après les déménagements du 1er juillet.

L'organisme estime que ces ménages sont laissés à eux-mêmes, faute de place dans le parc de logement à prix modique.