Une quarantaine de personnes sans logement à Gatineau

Une quarantaine de personnes se retrouvent sans logement à Gatineau suite au festival des déménagements du 1er juillet. (Envato Elements)

Une quarantaine de personnes se retrouvent sans logement à Gatineau suite au festival des déménagements du 1er juillet.

Les prix élevés des logements et leur rareté expliquent cette situation, alors que le taux d'inoccupation se situe à environ 1% à Gatineau.

La plupart des ménages touchés ont trouvé refuge chez des proches et des logements de dépannage sont utilisés par d'autres.

La crise du logement sera assurément partie prenante de la campagne électorale provinciale qui aura lieu cet automne.

À voir également : Crise du logement ou crise de l'abordabilité?