Université de l'Ontario français : Ottawa répond à l'ultimatum

Université de l'Ontario français (Facebook)

Le gouvernement Trudeau a répondu aujourd'hui à l'ultimatum lancé par le gouvernement de l'Ontario pour le financement de l'Université de l'Ontario français.

La ministre Mélanie Joly a présenté un protocole d'entente qui stipule que le fédéral s'engage à assumer 50% des coûts du projet évalué à 126 millions de dollars.

Ottawa souhaite également qu'un groupe de travail soit mis sur pied afin d'assurer une pleine collaboration entre les deux paliers de gouvernement.

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario exhorte maintenant le gouvernement provincial à signer cette entente de principe.

« Depuis le 15 novembre dernier, l’AFO au nom de la communauté franco-ontarienne, ne ménage aucun effort pour amener les deux gouvernements à conclure une entente. Notre attente est claire : que l’UOF  ouvre ses portes dès septembre 2021. Tout délai causerait des torts irréparables à la communauté car c’est encore une autre cohorte de jeunes diplômés des écoles secondaires francophones qui n’auront pas l’option de poursuivre des études universitaires en français dans la région du Centre-Sud-Ouest.»

Extrait du communiqué de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario