Vandalisme de pancartes électorales : la police lance un avertissement

Twitter JennaSudds

Le Service de police d'Ottawa n'entend pas à rire avec le vandalisme des pancartes électorales.

Le corps policier vous rappelle que de dessiner ou d'endommager des pancartes peut vous valoir une accusation criminelle de méfait.

Les autorités vous incitent d'ailleurs à signaler tout incident de vandalisme.

« Nous souhaitons que ces incidents soient signalés, surtout en cas de graffiti jugé comme étant motivé par la haine. Tout ce qui encourage la haine, la violence ou l'intolérance est offensant à toute la collectivité. »

Jamie Aldrich, sergent d'état-major de la Section des crimes haineux et préjugés du Service de police d'Ottawa

Pour l'instant, plusieurs événements ont été rapportés sur les réseaux sociaux, mais une seule plainte a officiellement été déposée au service de police.

Ce matin, deux jeunes ont reçu des avertissements verbaux.