Trucs et astuces pour courir en hiver

Présenté par

 

Le temps froid est maintenant à nos portes mais ce n’est pas une raison pour autant de laisser tomber la course extérieure. On voulait s’assurer que tu étais prêt à relever le défi et surtout, que tu avais toutes les informations nécessaires pour t’entraîner. Fréderic Plante, l’un des ambassadeurs du 24h de Tremblant est, tout comme toi, un adepte de la course à pied. Il court à tout moment de l’année et participe à de nombreux événements sportifs. Et parce que courir dehors l’hiver comporte certains risques qui n’existent pas en saison estivale, tu trouveras ici ses trucs et astuces pour être bien préparé à une course en hiver.

L’alimentation

Savais-tu que le froid augmente tes dépenses énergétiques? Selon certaines études, une course à pied en hiver t’amène à brûler jusqu’à 30% de graisses supplémentaires comparé à la même séance par temps doux. Pour maintenir sa température interne, le corps nécessite plus d’énergie. Il est donc très important de s’alimenter au moins 2 heures avant la sortie. Si vous prévoyez une activité sportive extérieure au-delà d’une heure, pense avoir sur toi une collation de type barre ou gel d’énergie.

L’hydratation

Bien qu’on ne ressente pas autant la soif par temps froid, les muscles ont grand besoin d’être hydratés. Aie avec toi une gourde d’eau ou de boisson isotonique. Pour éviter que le liquide gèle, conserve ta bouteille à l’intérieur de ton manteau, ou utilise une gourde thermique. Tu peux aussi laisser ta bouteille près de la maison et y revenir plus souvent pendant ton entraînement.

L’échauffement

Il faut penser adapter ton échauffement à la température extérieure. Il est idéal de s’échauffer de façon graduelle avec une marche rapide ou un jogging léger. De cette façon, ton corps s’habitue à la température tout en préparant tes muscles à l’activité. Si tu t’échauffes à l’intérieur, attention à la sudation qui pourrait ensuite augmenter le risque d’hypothermie lors de ta sortie à l’extérieur.

Les vêtements

Le système multicouche est le plus utile pour les sports d’extérieurs en hiver. Pour la marche ou la course, on recommande d’abord une couche de base bien ajustée au corps en fibre naturelle ou tissu technique synthétique. Ensuite, la seconde couche peut être moins ajustée et aura comme fonction de te garder au chaud, sans empêcher tes mouvements. On ajoute ensuite un manteau qui sert à couper le vent et te garder au sec en cas d’intempéries. Pour les jambes, assure-toi d’avoir un legging épais ou un pantalon double léger. Le pantalon de ski de fond est souvent favorisé puisqu’il est imperméable et plus épais qu’un legging.

Pense à toujours protéger tes extrémités (nuque, oreilles, mains, pieds, front) car 70% de ta chaleur corporelle s’y échappe.

La chaussure est tout aussi importante que les vêtements. Une paire de souliers de marche ou de course en hiver sera imperméable avec une semelle apte à affronter les surfaces glissantes.

Adapte ton parcours

Bien hydraté, bien échauffé, bien vêtu, il est maintenant le temps de courir. Lors des entraînements, il faut privilégier un parcours sécuritaire avec une surface moins glacée et bien déneigée. Opte aussi pour un trajet plus près de la maison en faisant des petites boucles plutôt qu’un long itinéraire. Tu dois aussi tenir compte de la température extérieure et modifier tes jours d’entraînement en fonction de celle-ci. Adapte surtout ta course en fonction du facteur éolien en débutant toujours face au vent.

 

Ces astuces s’appliquent à beaucoup d’activités hivernales extérieures comme la marche et tout événement sportif demandant beaucoup d’énergie. Si tu veux te mettre au défi pour une bonne cause, inscris-toi en équipe au 24h de Tremblant au profit des enfants malades ou contribues sur 24htremblant.com afin d’encourager ton équipe préférée avec un don.