À peine arrêté, il endommage la voiture de patrouille et le matelas de sa cellule

iStock-Thomasaf

Un homme de 45 ans a visiblement très mal réagit à son arrestation dans la nuit de jeudi, à La Tuque. Stéphane Whittom, originaire de Blainville, aurait endommagé une voiture de patrouille et du matériel dans sa cellule.

L'individu a comparu jeudi après-midi au palais de justice de La Tuque, où il a été accusé de voies de fait armé, menace de mort, intimidation et méfait.

La Sûreté du Québec a été appelé à se rendre dans une résidence de La Tuque, vers 3h45 du matin jeudi, où un homme présentait un comportement violent. À leur arrivée, une femme avait quitté les lieux, sans avoir été blessée. Le suspect aurait saccagé l'endroit à l'aide d'une arme, abîmant une télévision, un réfrigérateur et des meubles.

Les agents ont alors procédé à son arrestation. C'est une fois rendu au poste que Stéphane Whittom aurait été intimidant envers les agents et leur aurait proféré des menaces de mort. Il aurait également endommagé le matelas de sa cellule en le déchirant. Selon Le Nouvelliste, il se serait couché à l'intérieur du matelas et en aurait mangé des morceaux.

Stéphane Whittom est demeuré incarcéré. Il reviendra en Cour mardi prochain pour son enquête sur remise en liberté.