Autre report de la livraison du Colisée: un ultimatum lancé à l'entrepreneur

IMG_0436

Pour une énième fois, la livraison du nouveau Colisée de Trois-Rivières est repoussée, cette fois de six semaines. La Ville de Trois-Rivières a bien mal reçu cette nouvelle de l'entrepreneur général.

Lorsque Groupe TEQ a informé l'administration municipale de cet autre report de la fin des travaux, la Ville a répliqué avec un ultimatum. Elle lui a fait savoir qu'elle n'accepterait plus aucun report.

« La Ville a exigé de l’entrepreneur un nouveau plan de match révisé, robuste et détaillé, qui inclut des mesures pour augmenter la productivité sur le chantier. TEQ s’est donc engagé à mettre les bouchées doubles et des employés seront appelés à travailler les soirs et fins de semaine pour que le bâtiment soit livré selon les nouveaux délais », informe la Ville de Trois-Rivières par voie de communiqué.

À la Ville, on soutient aussi que « la position de la Ville à l’égard de la date de réception provisoire sera inflexible et tout retard supplémentaire fera l’objet d’un refus. »

Également, on assure que l'enveloppe budgétaire sera respectée et que l'ouverture demeure prévue au premier trimestre de 2021. 

Le chantier est présentement complété à 85 %. La Ville rappelle aussi que le contrat prévoit des dommages-intérêts liquidés de 5 000 $ par jour de retard à l'entrepreneur TEQ. Un comité sera mis en place pour évaluer les causes des retards, afin d'attribuer celles imputables à l’entrepreneur.