Chantiers routiers: des centaines de contraventions mercredi seulement

SQ interception1_opt

La Sûreté du Québec a intensifié sa présence aux abords des chantiers routiers, mercredi, ce qui a mené à l'octroi de centaines de contraventions dans quatre régions de la province.

Cette journée d’opération d’envergure visait à ce que les usagers de la route redoublent de prudence à l’approche et dans les zones de travaux routiers afin d’assurer la sécurité de tous, surtout des signaleurs. Les régions de la Mauricie, de Lanaudière, des Laurentides et de l'Outaouais étaient visées par l'opération.

Les policiers ont notamment porté attention à la vitesse, l'utilisation du cellulaire au volant et le non-port de la ceinture de sécurité. Pas moins de 295 constats d'infractions ont été remis pour la vitesse excessive, 126 constats pour d’autres infractions comme le non-port de la ceinture, le cellulaire et la conduite imprudente, entre autres. Un total de 70 avis de non-conformité ont aussi été distribués, ainsi que 12 amendes concernant des remorques mal arrimées. Au final, 187 contraventions ont été remises dans les régions Mauricie-Lanaudière (comptabilisées ensemble) et le même nombre pour Laurentides-Outaouais. La balance provient des équipes de soutien.

Rappelons que dans une zone de travaux, les amendes auxquelles s'exposent les conducteurs interceptés en excès de vitesse sont doublées. Par exemple, dans une zone où la limite de vitesse est de 70 km/h, pour un excès de vitesse de :

  • 20 km/h, l’amende est de 110 $;
  • 30 km/h, l’amende de 210 $;
  • 45 km/h, l’amende de 390 $.

Également, depuis 2018, la contravention pour un automobiliste qui n’obéit pas aux consignes et signaux d’un signaleur, d’un brigadier ou d’un agent de la paix est doublée. La valeur des constats d'infraction varient de 200 $ à 400 $ et quatre points d'inaptitude sont ajoutés au dossier du fautif.