COVID-19: inquiétude chez Olymel à Yamachiche

olymel rad-can mauricie

Des employés de l'usine Olymel de Yamachiche sont inquiets. Durement frappés lors de la première vague de la COVID-19, ils se soucient cette fois du transport d'environ 80 travailleurs qui, chaque jour, sont amenés de la zone rouge de Montréal vers la Mauricie, qui elle est orange.

Du côté de la direction, on affirme que toutes les mesures ont été mises en place pour s'assurer qu'aucun employé possiblement infecté ne se rende au travail. La température de tous les travailleurs est prise avant d'entrer dans l'autobus et à la sortie en plus de la prendre à l'entrée de l'usine. Le port du masque est obligatoire et la distanciation physique est respectée. 

Aucun cas du virus n'a été répertorié depuis le début de la 2e vague. 

Rappelons que 140 employés de l'usine ATrahan d'Olymel à Yamachiche ont été contaminés lors du printemps dernier, dont quelques-uns qui ont été hospitalisés et trois qui ont dû être plongés dans un coma.