COVID-19: La contamination se poursuit à l'hôpital de Trois-Rivières et au SSJ

hopital TR

La situation s'empire dans des établissements de Trois-Rivières, soit l'hôpital et le Séminaire Saint-Joseph. Les deux endroits ont enregistrés une hausse des cas de COVID-19 dans les derniers jours.

D'abord, l'unité de neurologie du Centre hospitalier affilié universitaire de Trois-Rivières est dûrement touchée par une éclosion. Sur les 31 patients admis dans ce département, 15 sont atteints du coronavirus. Il y a une semaine, le bilan était de 4 personnes infectées.

Devant cette situation préoccupante, le CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec a pris la décision de suspendre les admissions dans cette unité pour une semaine. Ainsi, les cas urgents d'AVC devront être transportés par les services ambulanciers à Shawinigan, à condition que le trajet ne surpasse pas de 15 minutes le temps que cela prendrait pour acheminer le patient à Trois-Rivières.

Plusieurs classes isolées au SSJ

Le Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières est également aux prises avec une éclosion de cas. Au cours du week-end, les élèves de trois classes ont été placé en confinement en raison de cas confirmés parmi celles-ci. Cela porte à sept le nombre de groupes-bulles de l'école secondaire privée qui ont été mis en isolement depuis le début de l'année scolaire.

Une première classe a pu reprendre les cours en présence vendredi dernier, après un confinement de 14 jours pour chacun des élèves. Un second groupe fera de même mercredi.

Quatre employés du SSJ ont aussi testé positif au virus dans les derniers jours.

À compter de jeudi, les élèves du Séminaire porteront le masque en tout temps sur le terrain de l'école et à l'intérieur de celle-ci, en vertu de la zone rouge appliquée à Trois-Rivières.

Google Maps

Bilan en Mauricie-Centre-du-Québec

La région enregistre une hausse de 35 cas depuis lundi, dont 25 se trouvent en Mauricie. Le nombre de cas actifs est toutefois en baisse, passant de 499 à 436, puisque 57 personnes ont reçu la bonne nouvelle qu'ils étaient rétablies de la COVID-19.

Dans le réseau de la santé, 23 personnes atteintes sont présentement hospitalisées, soit une de plus que lundi. Deux d'entre elles nécessitent des soins intensifs.