Double meurtre: représentations sur sentence pour François Asselin

francois asselin -rad can

Les représentations sur sentence de François Asselin ont débuté mercredi matin au palais de justice de Trois-Rivières. Plusieurs témoins ont pris la parole pour expliquer pourquoi ils souhaitent voir le Trifluvien passer de nombreuses années en prison.

Bien que François Asselin écope automatiquement d'une peine de prison à vie en raison de la gravité de ses gestes, les représentations visent à déterminer combien d'années il devra passer derrière les barreaux avant une possible libération conditionnelle.

La poursuite réclame de 20 à 22 ans de prison garantie, contre 10 à 15 ans pour la défense. L'avocat de François Asselin a notamment parlé des problèmes de troubles mentaux de son client comme facteur atténuant.

Rappelons que le Trifluvien a été reconnu coupable en juin dernier des meurtres non prémédités de son père Gilles Giasson et de son collègue de travail François Lefebvre, en mai 2018, et d'outrage à leurs cadavres.

Mardi avant-midi, des proches de François Lefebvre ont été appelés à témoigner pour raconter quelles répercussions ce meurtre a eues sur eux. Ces témoignages ont été très émotifs et difficiles à entendre par moment. Les enfants de la victime, Nicolas et Joanie Lefebvre, se sont directement adressés à François Asselin pour lui dire qu'il avait ruiné leur vie et qu'ils ne lui pardonneraient jamais.

Lors du procès, la défense avait plaidé la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux, une thèse qui n'avait pas convaincu le jury. François Asselin a porté cette décision en appel.