Élections municipales : plusieurs postes sans candidat en Mauricie

element5-digital-T9CXBZLUvic-unsplash

Les citoyens qui veulent se présenter comme candidat à la mairie ou comme conseiller municipal dans leur ville ont jusqu'à cet après-midi 16 h 30 pour le faire.

À quelques heures de la fin des mises en candidature, il pourrait ne pas y avoir de vote dans certaines villes de la Mauricie et du Centre-du-Québec où un seul nom figure pour le poste de maire et pour chacun des postes de conseillers. C’est notamment le cas actuellement à Nicolet, où la mairesse sortante Geneviève Dubois et l’ensemble des candidats aux postes de conseillers seraient élus par acclamation. Même scénario pour le moment à Champlain et Saint-Wenceslas.

Facebook Geneviève Dubois

 

À Trois-Rivières

Hier, trois conseillers de Trois-Rivières se dirigeaient vers une élection sans opposition (Pierre Montreuil, Pierre-Luc Fortin et Sabrina Roy). Des représentants du parti Action civique ont finalement inscrit leur nom officiellement afin qu’il y ait une lutte dans ces secteurs. Le parti de Jean-Claude Ayotte a toutefois décidé quelques heures plus tard de retirer le nom de Craig Cahill du bulletin de vote du district Les Estacades en raison de propos jugés inacceptables sur Facebook. Ces propos avaient été écrits il y a 5 ans.

 

Ailleurs dans la région

Du côté de Shawinigan, une seule candidate n'a pas encore d'adversaire à ce moment-ci. Il s’agit de la conseillère sortante, Nancy Déziel.

À Louiseville, Yvon Deshaies pourrait être élu sans opposition si aucun autre candidat ne se manifeste d’ici 16h30. Le maire sortant affirme être nerveux de voir s’il aura un adversaire. Il n’est toutefois pas surpris de voir qu’il y a peu d’engouement dans la population pour se lancer en politique.

 

« Quelqu’un qui est choqué parce qu’il n’a pas eu quelque chose, il va vous dire des bêtises chez Métro, chez IGA, Maxi, devant tout le monde. Ça va être ça là. Chez nous, je retourne à la cour contre mon agresseur parce qu’il a des bris de probation. Je vous le dis, ça finit pas. C’est difficile. Je l’avoue. »

 

 

À La Bostonnais en Haute-Mauricie, les candidats ne se bousculent pas aux portes. Personne ne se présente à la mairie, ni pour 4 des 6 postes de conseillers disponibles.

À Grand-Saint-Esprit, municipalité voisine de Nicolet, 3 des 6 postes de conseillers affichent aucun nom encore à ce jour.