Éric Bélanger devient le premier entraîneur-chef des Lions de Trois-Rivières

belanger et bergeron

C'est maintenant officiel, Éric Bélanger est le premier entraineur-chef des Lions de Trois-Rivières dans la ECHL.

Le directeur général Marc-André Bergeron et le président Mark Weightman ont confirmé la signature de l'ancien joueur de la Ligue nationale de hockey mardi midi.

Bélanger a joué plus de 800 matchs dans la LNH en plus de cumuler 6 ans d'expérience comme entraineur dans les rangs mineurs, dont les deux dernières saisons derrière le banc des Chevaliers de Lévis dans le Midget AAA.

« J'ai fait mes classes au bantam, j'ai eu une finale et un championnat au midget espoir et le titre d'entraineur de l'année. J'ai eu 2 ans dans le Midget AAA. Les gens vont dire que je n'ai pas l'expérience dans le junior, mais j'ai appris autant dans le bantam que je vais apprendre avec les Lions », confie le nouvel entraineur-chef.

Celui qui dit avoir comme modèles ses anciens entraineurs dans la LNH Dave Tippett et Bob Hartley avoue que la gestion de l'alignement représentera un défi. Le roulement est important dans la ECHL en raison des nombreux rappels vers la ligue américaine. Rappelons que les Lions sont affiliés au Rocket de Laval et aux Canadiens de Montréal.

« Je vais avoir des joueurs qui vont venir de Laval et qui vont être déçus d'être à Trois-Rivières, parce que leur but c'est de monter dans la Ligue nationale et pas de descendre de calibre. Ce sera à moi de m'assoir avec eux pour leur dire que je les ai vécus ces déceptions-là et que je sais ce qu'ils pensent dans leur tête. [...] Je suis très demandant, mais « fair » avec mes joueurs », explique Éric Bélanger.

Du côté de la direction de l'équipe, le processus d'embauche s'est avéré très long, mais on souhaitait laisser la chance à tous les candidats potentiels de se présenter. Au final, Éric Bélanger représentait le meilleur choix selon Marc-André Bergeron.

« On voulait voir toutes les possibilités. Tous et chacun, on se doit d'avoir une chance, quelqu'un qui croit en nous. Plusieurs collaborateurs nous ont confirmé qu'Éric était notre candidat. Il a mérité son poste et nous à Trois-Rivières, nous sommes là pour donner des opportunités, tant aux joueurs qu'aux entraineurs », avance le directeur général.

Le premier match de l'histoire des Lions aura lieu le 21 octobre au nouveau Colisée de Trois-Rivières.