L'avenir des Aigles sera connu lundi soir

Aigles-de-Trois-Rivieres

Le temps est peut-être compté pour les Aigles de Trois-Rivieres et leur survie dans la ligue Can-Am. Les actionnaires se rencontreront à 17h, ce lundi, au salon de jeux de Trois-Rivières afin de statuer sur l'avenir du club.

Jean Tremblay et un représentant de Michel Côté, les deux propriétaires, le maire Jean Lamarche et le directeur général René Martin seront tous présents à cette ultime rencontre. Marc-André Bergeron, le président des Aigles, devrait aussi y être.

Ils espèrent trouver de nouveaux investisseurs pour s'impliquer financièrement et assurer la pérénnité de l'équipe.

« Nous recevons beaucoup d’appui de toutes les sphères et de toutes les régions. Je tiens, au nom de toute l’organisation, à remercier tous ceux et celles qui se sont manifestés. Nous voulons à tout prix continuer notre implication auprès de la communauté et promouvoir le baseball en Mauricie. Nous espérons sincèrement un dénouement positif à cette histoire », a souligné Jean Tremblay par voie de communiqué.

Le report de la décision du conseil municipal d'octroyer une aide supplémentaire de 50 000 dollars à l'équipe arrive un mauvais moment pour celle-ci. L'organisation doit rendre sa décision avant minuit ce soir à savoir si elle se joint ou non à la ligue Frontier, une plus grande ligue à laquelle toutes les autres formations de la Can-Am ont adhéré dans les dernières semaines.