La construction du nouveau colisée accuse un retard

colisee1

Le Groupe TEQ, l’entrepreneur en charge de la construction du nouveau colisée de Trois-Rivières, a confirmé aux autorités municipales que les activités du chantier accusaient un léger retard, retardant du coup la réception provisoire du bâtiment.

Le Colisée de Trois-Rivières sera donc livré à la Ville trois mois plus tard que prévu, soit en mars 2020. Le retard s'explique entre autre par une grève des grutiers en 2018, une pénurie de main d'oeuvre et des changements dans le projet, notamment les bandes de la patinoire qui ont été changées pour répondre aux nouvelles normes de la LHJMQ.

La Ville assure qu'il n'y aura aucun dépassement de coûts et que l'ouverture officielle au public est toujours prévue en septembre 2020.

L'entrepreneur devra quant à lui payer des frais pour ce retard, puisque le contrat prévoit une pénalité de 5000$ par jour de retard. La Ville décidera prochainement quels jours dans les trois mois de plus seront imputables.

Les gradins, les bandes, les dalles de bétons de la glace et le système de refroidissement seront entre autres installés dans les prochains mois.