La Mauricie et le Centre-du-Québec sont indissociables selon la santé publique

9E4DCA56-3306-473E-BD64-2D8659C727982222

Alors que certaines régions du Québec ont eu droit à des allègements aux mesures sanitaires aujourd'hui, rien ne change en Mauricie-Centre-du-Québec.

La région sociosanitaire desservie par le CIUSSS MCQ est plutôt stable dans sa situation épidémiologique, par contre, les données sont bien différentes entre les régions au nord et au sud du fleuve Saint-Laurent. Dans les derniers jours, la Mauricie ne rapportait qu'entre deux et quatre nouveaux cas quotidiens, tandis qu'au Centre-du-Québec, le nombre d'infections supplémentaires se situait autour d'une trentaine par jour.

Malgré tout, la santé publique refuse catégoriquement de séparer les deux régions. Il ne serait pas possible, par exemple, que la Mauricie passe au palier d'alerte jaune pendant que le Centre-du-Québec demeure à l’orange, ou même, passe au rouge. Selon le CIUSSS MCQ, l'analyse de la situation se fait pour l'ensemble de la région sociosanitaire.

Le Centre-du-Québec, principalement les MRC de Drummond, d'Arthabaska et de l'Érable, compte plus de 86 % des cas actifs, avec 259 sur 301.

Le plus récent bilan régional fait état de 39 nouveaux cas de la COVID-19, dont cinq seulement en Mauricie.

Le CIUSSS MCQ fera le point sur la situation mercredi avant-midi, où seront présentées « les actions déployées pour limiter la transmission sur ce territoire », faisant référence aux MRC de Drummond, d'Arthabaska et de l'Érable.