La vente de l'église St-Jean-de-Bréboeuf au Centre culturel islamique est suspendue

eglise st jean de breboeuf

La possible vente de l'église Saint-Jean-de-Bréboeuf de Trois-Rivières à la communauté musulmane avait créé tout un tolé cette semaine. L'offre d'achat non-sollicitée de 500 000$ a été mal reçue par les membres de la paroisse, ce qui force le diocèse à suspendre la vente, pour l'instant.

La fabrique de la paroisse Du-Bon-Pasteur a étudié l'offre et les marguilliers s'étaient tous entendus pour accepter la vente au Centre culturel islamique. Voilà que cet accord tombe à l'eau indéfiniment. Il n'a pas été possible de savoir si et quand une éventuelle vente pourrait survenir.

L'entente de principe ne tient donc plus. L'évesque du diocèse de Trois-Rivières, Mgr Luc Bouchard, a justifié cette décision en affirmant vouloir prendre une pause pour calmer le jeu. Il souhaite aussi voir si d'autres offres d'achats seront déposées pour acquérir l'église en question.

Selon lui, la vente de l'église aux musulmans ne ferait qu'envenimer le discours et les propos haineux envers eux. Il a d'ailleurs demandé pardon à cette communauté pour les propos durs prononcés à leur endroit au cours des derniers jours.

Il faut savoir que les membres du Centre culturel islamique souhaitent obtenir un lieu de culte plus grand. L'église St-Jean-de-Bréboeuf leur semblait toute désignée puisqu'elle est située directement en face de leur mosquée du boulevard des Forges et qu'elle est peu fréquentée.

Bell Média / L'évesque du diocèse de Trois-Rivières Mgr Luc Bouchard