Le Canadien toujours intéressé, mais pas encore impliqué

IMG_0436

Alors que les conseillers municipaux rencontreront Dean MacDonald, promoteur d'une équipe de la ECHL à Trois-Rivières, mardi, le Canadien de Montréal a indiqué qu'il n'y sera pas. L'organisation préfère laisser la Ville de Trois-Rivières « faire un choix éclairé dans le dossier du Colisée ».

Quelques semaines après la rencontre entre les élus et l'UQTR, c'est au tour de l'homme d'affaires de Terre-Neuve de venir à Trois-Rivières pour présenter son projet. Celui-ci a répété à quelques reprises qu'une association avec le Canadien de Montréal était possible, ce qu'a confirmé le Tricolore, en raison de la position géographique de la Ville. Une équipe de la East Coast League à Trois-Rivières pourrait donc être affiliée au club-école du Canadien, le Rocket de Laval.

Lundi, dans un communiqué, le Club de hockey Canadien a souligné qu'aucune entente officielle n'est survenue entre les deux clans et que pour celle raison, « le rôle du club dans ce dossier en est un d’observateur et non de partie active. » 

L'équipe poursuit en soulignant que « les détails spécifiques quant à une potentielle association n’ayant jamais encore été établis par les parties concernés, le Club de hockey Canadien n’émettra aucun autre commentaire à ce sujet. Pour cette raison, aucun membre de l’organisation des Canadiens ne sera présent à la rencontre du 4 février prochain à Trois-Rivières. Le Club de hockey Canadien souhaite que la Ville de Trois-Rivières et ses conseillers prennent leur décision en fonction de l’état actuel des choses. »