Le code d'éthique du lac des Piles fait des mécontents

lac des piles rad-can

À Shawinigan, le récent code d'éthique imposé aux plaisanciers du lac des Piles ne fait pas l'affaire de tous. 

Une trentaine de riverains ont fait parvenir une pétition à l'Association des riverains ainsi qu'à la ville afin de faire connaitre leur mécontentement. Ils se disent entre autres insatisfaits des nouvelles règles entourant la pratique du wakeboard alors que le terrain de jeu a été réduit. La pratique de ce sport doit se faire à 300 mètres de la rive. 

Il faut dire que l'installation de bouées sur le lac est un projet-pilote qui entrerait officiellement en vigueur à l'été 2021 et que les résidents sont invités à répondre à un sondage de satisfaction. 

En entrevue au quotidien le Nouvelliste, autant la présidente de l'Association des riverains Joan Hamel que la conseillère du district Nancy Déziel souhaitent une rencontre avec les initiateurs de la pétition.