Le MTQ s'attaque aux problèmes de vitesse à St-Jean-des-Piles

limite vitesse st-jean-des-piles - m-l tardif

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) implante un projet pilote pour contrer les problèmes de vitesse récurrents dans le secteur St-Jean-des-Piles, à Shawinigan.

Ainsi, un marquage a été fait sur la chaussée du Chemin St-Jean-des-Piles, face à la rue Léo-Paul-Trudel, à l'endroit où la limite passe de 70 à 50 km/h. Les automobilistes y voient donc l'inscription « 50 MAXIMUM » au sol.

« L’objectif de ce projet pilote est d'analyser l'influence d’un nouveau type de marquage sur le comportement des usagers de la route et d’évaluer le respect de la limite de vitesse affichée. Ainsi, le marquage au sol permet de renforcer le message de changement de zone de limite de vitesse, en appui à la signalisation en place, afin de sensibiliser la conductrice ou le conducteur à sa vitesse pratiquée », soutient le MTQ.

Depuis plusieurs années, des commerçants et des citoyens demandent au gouvernement d'agir dans ce dossier, en raison de la vitesse excessive des usagers de la route dans le village.

« Très heureuse d’avoir porté les préoccupations des citoyens du secteur Saint-Jean-des-Piles. L’implantation de ce projet pilote démontre, une fois de plus, que votre gouvernement est à l’écoute des besoins de la région », se réjouit la députée de Laviolette–Saint-Maurice Marie-Louise Tardif.

Des relevés de vitesse seront aussi analysés pour comparer les comportements des automobilistes avant et après l'implantation du projet et ainsi évaluer si le nouveau marquage a l'effet escompté.