Le Parcours de La grande journée: développer l'entrepreneuriat chez les jeunes

devenirentrepreneur.com

Des jeunes de partout au Québec auront l'occasion de développer leur côté entrepreneurial tout au long de l'année scolaire, grâce au projet Le Parcours de La grande journée. 

L'organisme Les Petits entrepreneurs, qui permet depuis 2014 aux jeunes de fonder leur petite entreprise en une journée, offre maintenant le service sur plusieurs mois. Cette nouveauté leur permet de développer leurs idées et leur créativité à leur rythme et à leur image.

« Il y a des jeunes qui ont leur idée en tête toute l'année et ont hâte à la prochaine édition de La grande journée, qui se tient au printemps. On voulait leur donner l'occasion d'aller plus loin dans la préparation de leur projet en leur donnant plus de temps », explique Catherine Morissette, directrice générale et cofondatrice des Petits entrepreneurs.

Le projet, qui vise les jeunes de 5 à 17 ans, est conçu pour développer la débrouillardise et la persévérance des enfants et adolescents.

« Ils développent leur confiance en eux, la fierté de faire un projet et le réaliser. Ça demande du travail et des efforts. Même si ces jeunes-là ne deviennent pas des entrepreneurs plus tard, ils auront développé ces aspects de leur personnalité qui leur serviront dans plein de facettes de leur vie », fait remarquer la directrice générale de l'organisme.

Pour faciliter l'apprentissage et le travail de création, les participants pourront concevoir leur projet à leur rythme selon un cadre prédéfini qui s'échelonnera tout au long de l'année. Un jeune peut d'ailleurs joindre le mouvement à tout moment.

« On a bâti des exercices pratiques qui s'adaptent au cycle scolaire des jeunes. Par exemple, au préscolaire et premier cycle du primaire, ils feront beaucoup plus de dessins et un peu de rédaction, tandis que lorsqu'on regarde les exercices du dernier cycle du secondaire, ils font quelque chose qui ressemble beaucoup plus à un plan d'affaire, on les amène plus loin », soutient Mme Morissette.

Une série de thématiques seront dévoilés gratuitement dans les prochains mois sur le site web de l'organisme. Par exemple, le choix de l'entreprise, le marketing et la promotion de celle-ci ou encore la vente et le service à la clientèle seront explorés.

« Ils peuvent le faire de façon autonome et indépendante, selon leurs disponibilités. On va dévoiler une thématique par mois pour laisser durer le plaisir, mais aussi, ne pas mettre de pression et laisser du temps », conclue Catherine Morissette.

Les jeunes intéressés peuvent s'inscrire en ligne, gratuitement, au www.petitsentrepreneurs.ca/fr/.