Les profs posent des banderoles pour ne pas oublier les négociations

SERD - fanions 29 oct 2020

Les professeurs du grand Drummond ont effectué un autre coup d'éclat ce matin (jeudi) en apposant des fanions et des banderoles sur le siège social du Centre de services scolaire des Chênes (CSSDC).

Il s'agissait d'un moyen de pression des enseignants du Syndicat de l’enseignement de la région de Drummondville (SERD-CSQ) dans le cadre des négociations pour une nouvelle convention collective. Les fanions et banderoles portaient le slogan : "En éducation, faut que ça change maintenant !".

L'opération visait aussi à faire savoir à l'employeur que les professeurs voulaient encore améliorer leurs conditions de travail malgré une rentrée hautement complexifiée par le contexte actuel de crise sanitaire.

Guy Veillette, président du SERD-CSQ :

« Il est primordial de rester mobilisés pour éviter qu’il ne tente de profiter de la situation pour obtenir une entente au rabais. Les profs sont à bout de souffle depuis plusieurs années; leur salaire et leurs conditions de travail doivent impérativement s’améliorer. Ça, ce n’est pas négociable.»

NÉGOCIATIONS INTERROMPUES DEPUIS JUIN ?

Le gouvernement a présenté une offre en mai dernier qui avait été rejetée massivement puis la partie syndicale avait déposée une nouvelle proposition en juin dernier, mas les négociations sont au point fixe depuis ce temps.

Les enseignants souhaitent obtenir des améliorations sur la composition de la classe et les services aux élèves avec des difficultés, la lourdeur de la tâche, la rémunération ainsi que la précarité et l’entrée dans la profession.