Les séries se prolongent pour les Lions

lions

Les Lions de Trois-Rivières sont loin d’être tirés d’affaire. Ils n’ont plus droit à la défaite s’ils veulent remporter la série contre les Growlers de Terre-Neuve.

 

Peu de temps après la partie de samedi, les deux équipes se sont envolées vers Terre-Neuve, là où ils joueront les deux matchs décisifs. Les représentants de Trois-Rivières tenteront de créer l’égalité lors du sixième match ce soir à 17h30. L’équipe de Terre-Neuve mène la série 3-2. Pour un deuxième match consécutif, ils n’ont pas le droit à l’erreur.

 

« On a survécu, il faut être content de ce qu’on a fait, mais on n’est pas satisfait d’avoir gagné juste deux matchs. On veut aller à Terre-Neuve et remporter les séries. »

Éric Bélanger, entraineur-chef des Lions de Trois-Rivières

 

 

Un cinquième match haut en couleur

Le début de la rencontre de samedi dernier était un peu chancelant, selon l’entraîneur-chef Éric Bélanger. Il affirme que la nervosité de jouer une partie d’élimination se faisait sentir. Les Lions se sont tout de même repris très rapidement, marquant leur premier but de la partie tout de suite après celui de leurs adversaires. La même chose s’est produite lors du deuxième but, ne laissant l’avantage aux Growlers que quelques minutes. C’est au milieu de la troisième période qu’Alexis D’Aoust a marqué le but gagnant, complétant un doublé. Le héros de la soirée a été Philippe Desrosiers qui a su garder son équipe dans le match. Il a effectué 35 arrêts sur 37 tirs au but.

 

« Phil c’est un compétiteur, il veut faire la différence. Ce soir, il l’a fait. Quand on fait des erreurs, c’est lui qui nous a sauvé. »

Éric Bélanger, entraineur-chef des Lions de Trois-Rivières

 

Le retour du défenseur Olivier Galipeau a fait du bien à l’équipe. Le joueur a été absent pendant trois parties dû à une blessure au haut du corps. L’entraineur-chef des Lions est confiant de le voir jouer à nouveau ce soir.

 

 

 Un texte d’Alice Trahan avec la collaboration d’Olivier Caron