Louiseville ferme son aréna en raison de la pandémie

Aréna de Louiseville

À Louiseville, les élus ont tranché. L'aréna ferme ses portes et rouvrira seulement à la fin du mois d'août début septembre vu les récents développements avec la mise en place du couvre-feu et du nouveau confinement.

Le maire de l'endroit, Yvon Deshaies, avoue que ce n'est pas de gaieté de coeur que cette décision a été prise mais comme le centre sportif est inutilisé, il valait mieux, selon lui, le fermer. Il faut savoir qu'il en coûte 2000$ par semaine pour y maintenir la glace. Pour l'instant, il s'agit du premier aréna à fermer ses portes en Mauricie. 

Ailleurs sur le territoire

À Trois-Rivières, il n'est pas question de fermer les arénas. Les programmes sports études utilisent actuellement tous les arénas.  À Shawinigan, le centre Gervais auto est utilisé par les Cataractes de la ligue de hockey junior majeur du Québec. Quant à l'aréna de Grand-Mère, les élèves du programme des Braves de l'école secondaire du Rocher et de l'école Jacques-Plante s'y entraînent. Dans le secteur Shawinigan-Sud, l'aréna Gilles-Bourassa a été placé en dormance mais la surface glacée a été conservée. On entend ici par dormance que les lumières ont été éteintes mais que le bâtiment demeure chauffé.

Sur la Rive-sud, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois et la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois ont fait savoir au quotidien Le Nouvelliste qu'une décision pourrait être prise au début du mois de février.