Martin Francoeur se lance en politique fédérale

martin francoeur fb

L'ancien éditorialiste du quotidien le Nouvelliste Martin Francoeur se lance officiellement en politique fédérale.

Il sera candidat à l'investiture pour représenter le Parti libéral dans la circonscription de Trois-Rivières aux prochaines élections, qui pourraient avoir lieu cet automne.

« Ma réflexion est terminée et c’est avec détermination que je me porte candidat à l’investiture du Parti libéral du Canada dans Trois-Rivières. Il s’agit d’une première étape et je vais laisser le soin aux autorités du Parti libéral d’évaluer ma candidature et de mettre en place les mécanismes appropriés pour l’investiture. Ce qui est clair, c’est que je suis prêt à servir comme candidat et, éventuellement, comme député de Trois-Rivières à la Chambre des Communes », a mentionné Martin Francoeur.

Le candidat à l’investiture souhaite mettre son sens de l’écoute, sa capacité d’analyse et sa facilité à travailler en équipe au profit des citoyens de Trois-Rivières.

«J’ai envie de faire de la politique en restant la personne que je pense avoir toujours été : un homme posé, rassembleur et bienveillant. Je suis convaincu qu’il est possible de conjuguer l’empathie et la combativité», a-t-il indiqué.

Martin Francoeur aimerait également devenir le premier député qui siègera au gouvernement à représenter Trois-Rivières depuis 1993.

« Vingt-sept ans dans l’opposition, sans rien enlever à la qualité des personnes qui se sont succédé comme députés de Trois-Rivières, c’est inacceptable. Trois-Rivières peut être encore plus forte, plus dynamique et plus solidaire si elle a un député qui représente un parti formant le gouvernement », a poursuivi l’aspirant au poste de candidat libéral.

On sait déjà que l'ancien maire Yves Lévesque se présentera de nouveau pour les conservateurs, l’éthicien René Villemure pour le Bloc Québécois et l’auteur Adis Simidzija du côté du NPD.