Ottawa verse 2,8 M$ aux entreprises de la région

melanie joly fb

Plusieurs entreprises de la Mauricie et du Centre-du-Québec pousseront un soupir de soulagement grâce à l'aide financière apportée par le gouvernement fédéral. Ottawa verse 2,8 M$ aux SADC et CAE de la région pour favoriser la relance économique.

Cette annonce a été faite par la ministre fédérale du Développement économique Mélanie Joly jeudi avant-midi. À l'échelle provinciale, l'enveloppe est de 23,3 M$.

Cet argent, non-remboursable, sera ensuite redistribuée par les différentes SADC et CAE qui soutiennent les entreprises de proximité.

En Mauricie, la SADC Centre-de-la-Mauricie, la SADC de la MRC de Maskinongé, la SADC du Haut Saint-Maurice, la SADC de la Vallée de la Batiscan et le CAE Laprade Trois-Rivières seront chargés de remettre les 1,7 M$ aux entrepreneurs.

Au Centre-du-Québec, un peu plus d'un million de dollars sera remis aux SADC Nicolet-Bécancour, SADC Arthabaska-Érable et CAE de Drummond.

Les entreprises de proximité, soutenu par le réseaux des SADC et CAE, profiteront de cet argent pour assurer leur pérennité, participer à la relance économique mais surtout, sauver environ 2000 emplois dans la région.

« Le gouvernement du Canada veut aider les petites entreprises de partout au Québec à s’outiller pour qu’elles puissent rebondir avec vigueur après la crise économique. Grâce à cette aide financière, les SADC et les CAE pourront maintenir leur soutien aux entrepreneurs et aux commerçants de leur région. Ceux-ci créent et maintiennent des emplois de qualité et le gouvernement s’engage à les accompagner. Nous avons été là durant la première vague de la pandémie avec des mesures concrètes et nous serons là pour les aider au fur et à mesure que la situation sanitaire évolue. » - La ministre du Développement économique Mélanie Joly.

Cet appui permettra aux SADC et aux CAE d'offrir aux entreprises des prêts à des conditions avantageuses pour les fonds de roulement et de l'aide-conseil spécialisée, en plus de financer des projets de développement économique local. De plus, les remboursements des prêts faits par les PME seront capitalisés dans un fonds d'investissement géré par Capital Réseau. Ce fonds permettrait aux SADC et CAE d'obtenir des liquidités pour continuer à répondre aux besoins des entreprises dans leurs collectivités.