Plusieurs commémorations pour le premier anniversaire du décès de Joyce Echaquan

IMG_7966_opt

Le triste premier anniversaire de la mort de Joyce Echaquan à l'hôpital de Joliette a été commémoré ce mardi, à plusieurs endroits au Québec.

Rappelons que la femme attikamekw est décédée sous une pluie d'insultes racistes de la part d'employés du centre hospitalier, le 28 septembre 2020. Peu de temps avant sa mort, elle avait demandé de l'aide dans une vidéo en direct sur Facebook qui avait secoué tout le Québec.

Ses proches et des élus, dont la vice-première ministre Geneviève Guilbault et le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, se sont rassemblés en fin d'avant-midi devant l'hôpital de Joliette à sa mémoire.

« C'est une triste journée aujourd'hui. Ça fait un an. [...] On va continuer de tout faire au gouvernement pour que plus jamais, ça ne se produise », assure le premier ministre François Legault.

D'autres hommages ont aussi été rendu à Joyce Echaquan en après-midi, notamment à Trois-Rivières et La Tuque. Selon Gabrielle Vachon-Laurent, agente culturelle au centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières, il reste encore du travail à faire pour que les mentalités à l'égard des premières nations changent.

« On se devait de se rappeler qu'elle est décédée dans ces circonstances-là, pour rappeler aux gens qu'on a encore besoin d'action. Ce n'est pas seulement des sous qui vont nous sauver, mais c'est de prendre part aux changements, aussi radicaux qu'ils soient. »

Un rassemblement aura également lieu à 19h, ce mardi soir, à la place Émilie-Gamelin à Montréal.

Noovo Info (Olivier Caron)

Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste, Noovo Info Montréal