Plusieurs partys d'Halloween dans des résidences privées à Trois-Rivières malgré la zone rouge

police tr

La police de Trois-Rivières a dû mettre fin à une dizaine de « partys » dans des résidences privées, samedi soir, à l'occasion de la fête de l'Halloween. Ils ont servi des avertissements à chacun des endroits, à l'exception d'un où des contraventions salées ont été émises.

Alors qu'ils sillonnaient les quartiers résidentiels pour s'assurer de la sécurité des enfants lors de la traditionnelle collecte des bonbons, les policiers avaient aussi le mandat de s'assurer du respect des mesures sanitaires en zone rouge cette année. À Trois-Rivières, ils ont été fort occupés puisqu'une dizaine d'appels ont été logés au 9-1-1 pour signaler des fêtes.

Sur les 11 maisons où les policiers sont débarqués, les occupants de 10 de ces endroits n'ont reçu qu'un avertissement. Par exemple, dans une résidence où 11 jeunes âgés dans la vingtaine étaient réunis, ils ont été sensibilisés sur les interdictions en vigueur et ont accepté de quitter les lieux et mettre fin à la fête.

Par contre, les huit personnes qui se trouvaient dans un autre domicile, celui-ci dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, ont chacun reçu une contravention salée, puisque les policiers étaient intervenus à cet endroit quatre jours plus tôt. Les sept adultes présents sont repartis avec une amende de 1546 $ chaque, et la personne d'âge mineur a reçu un constat d'infraction de 560 $.