Rapport du vérificateur général: Trois-Rivières ne connait pas l'état de ses routes

chantier-jean-xxiii-novembre-2020-6

Le réseau routier a grandement besoin de faire peau neuve à Trois-Rivières, selon le rapport du vérificateur général de la Ville.

Jacques Bergeron affirme dans ce document de plus de 300 pages que l'administration municipale devrait investir 15 M$ sur les routes, plutôt que les 10 M$ actuellement budgétés.

Un autre élément a retenu son attention: la Ville ne connait pas l'état de son réseau routier. En fait, Trois-Rivières a commandé, en 2019, une auscultation complète de son réseau routier à une firme privée. Le rapport de ce travail était attendu pour le 25 septembre 2020, mais n'a toujours pas été livré.

« La Ville a une très bonne planification des travaux, mais ce qu'on n’a pas, c'est l'état de la chaussée parce que le rapport n'est pas disponible. Je ne peux donc pas dire si, par exemple, l'état de la rue des Forges est bon par rapport à la rue Bellefeuille », constate M. Bergeron.

Cela dit, le VG admet que la Ville de Trois-Rivières a une bien meilleure connaissance de l'état des infrastructures sous-terraines, soit les réseaux d'égoût et d'aqueduc. À ce niveau, le travail d'auscultation a déjà été fait, ce qui permet à la Ville de procéder aux travaux adéquats au bon moment. Par contre, certaines conduites devront être mises à niveau selon M. Bergeron, puisque 20% des conduites du territoire sont en place depuis 1950.