Un comité créé pour relancer l'économie à Trois-Rivières

ide tr

Alors que le gouvernement Legault doit présenter son plan de relance des entreprises mardi, la Ville de Trois-Rivières a déjà commencé le travail en parallèle. Un comité de relance de 17 chefs d'entreprises et de leaders trifluviens s'est rassemblé pour proposer un plan ambitieux et mobilisateur.

Ce groupe de relance a été divisé en trois secteurs d'activités. Ils travailleront sur le plan manufacturier et technologique, celui des commerces de proximité et d'économie sociale ainsi que de la culture, du tourisme et du divertissement.

Ces trois différents groupes discutent chaque semaine afin d'établir les différentes priorités et objectifs à atteindre. Déjà, ils ont pu en établir quelques-uns.

  1. Renforcer les capacités des entreprises en matières d'innovation, de numérisation et de robotisation
  2. Augmenter l'autonomie sur le territoire
  3. Conserver un milieu de vie dynamique avec les services aux citoyens, la culture, le tourisme et le divertissement
  4. Susciter une fierté à travers la résilience de la Ville

Les entrepreneurs de la ville sont également invités à faire part de leurs préoccupations via le site web d'IDE Trois-Rivières.

« Si on ne répondait pas aux besoins des différents entrepreneurs, on passerait à côté de l'objectif premier. On invite la population entrepreneuriale à nous faire signe et à nous indiquer là où elle a besoin d'aide », soutient Yves Lacroix, président du conseil d'administration d'IDE Trois-Rivières et président-directeur-général de Fab3R.

Depuis plus d'un mois, les entreprises qui connaissent des difficultés financières peuvent soumettre des demandes d'aide via le fonds d'urgence créé par Innovation et Développement économique Trois-Rivières. Toutefois, elles ne pourront pas toutes être aidées­, en raison de la limite des fonds disponibles. Même si on est bien conscient chez IDE Trois-Rivières que certaines entreprises ne survivront pas à la crise, on les incite à ne pas baisser les bras trop rapidement.

« Il y a un fort contingent d'entreprises qui sont dans une situation d'anxiété. Mais ce n'est pas parce que je suis anxieux que je vais nécessairement en arriver à la fin. C'est ce qu'on doit départager », explique le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario de Tilly.

Membres du comité de relance

  • Jean Lamarche - Maire de Trois-Rivières
  • Jean-Luc Bellemare - Co-président, Groupe Bellemare
  • Yves Beaudoin - Propriétaire, Le Brasier 1908
  • France Cinq-Mars - Directrice générale, Ville de Trois-Rivières
  • Mario De Tilly - Directeur général, IDE Trois-Rivières
  • Steve Dubé - Directeur général, Corporation des événements de Trois-Rivières
  • Thomas Grégoire - Directeur général, FestiVoix
  • Geneviève Hardy - Vice-présidente aux opérations, Tri-Dim Hardy
  • Denis Hébert - Directeur régional, Ministère de l’Économie et de l’Innovation
  • Johanne Hinse - Vice-présidente, Programmation et relations avec les communautés, Cogeco Connexion
  • Nancy Kukovica - Directrice générale, Culture Trois-Rivières
  • Yves Lacroix - Président-directeur général, Fab3R
  • Alain Lemieux - Développement stratégique et acquisitions, Noovelia
  • Marianne Méthot - Directrice du cabinet du maire
  • Marie-Cristine P. St-Jacques - Directrice générale, Canadian Tire
  • Dominic Pagé - Directeur général, CAE LaPrade
  • Benoît Richard - Vice-président et Chef de l’exploitation, Groupe Somavrac